Interview d’une Vroomeuse : Nausikaa !

Nausikaa, 30 ans, nouvelle vroomeuse, a covoituré durant l’été avec iDVROOM alors que la ligne L était en travaux pour se rendre à son boulot. Voici son interview :

Nausikaa interview covoiturage iDVROOM

Nausikaa, notre ambassadrice iDVROOM !

Vroomeuse accomplie ou occasionnelle ?

Vroomeuse occasionnelle : bien que j’ai eu une très bonne expérience de covoiturage, pour moi qui travaille désormais à La Défense, j’ai privilégié les transports en commun. Mais je suis persuadée que pour les trajets de banlieue à banlieue le covoiturage est nettement plus efficace !

Conductrice ou passagère ?

Conductrice: nous avons fait un tirage au sort et c’est donc le hasard qui m’a élue conductrice !

 

Quel était ton trajet ?

Notre point de départ était  Saint-Germain-en-Laye Bel air et notre destination : Saint-Quentin-en-Yvelines. Pour pallier aux travaux de la ligne L, il y avait 3 bus à prendre pour faire cette distance donc la solution de covoiturer s’est naturellement imposée.

 

Passagers connus ou inconnus ?

Nous prenions le train et le bus tous ensemble, matin et soir. Avec seulement une dizaine de personnes à l’arrêt de bus, il a été assez facile d’identifier celles et ceux qui suivaient le même trajet que moi et aux mêmes heures. Un groupe de discussion a fini par se former mêlant des personnes de tous âges, tous métiers et toutes entreprises confondus. Lorsque la suspension de la ligne a été annoncée, nous nous sommes concertés. Plusieurs personnes étaient en vacances à cette période, donc n’étaient pas impactées. Nous nous sommes donc retrouvés à 3 – dont moi – à avoir besoin d’une solution alternative. Comme il restait une place dans la voiture, j’ai repéré une personne très discrète qui, depuis les vacances, faisait aussi le même trajet. Je lui ai donc proposé la dernière place, qu’il a acceptée avec plaisir.

Donc finalement un covoiturage avec des inconnus un peu  connus!

 

Et alors ? Comment s’est passé le lien avec les passagers ?

Au cours du trajet en voiture, avec 4 personnes à bord, il y avait toujours quelqu’un qui avait quelque chose à raconter. Tout le monde était toujours à l’heure au départ et en avance à l’arrivée. Donc que du respect et des sourires !

 

Pourquoi avoir choisi iDVROOM pour covoiturer ?

Nous avions tous un pass Navigo. iDVROOM remboursait les trajets. Le choix a donc été vite fait. Et il y avait aussi la fonctionnalité “carnet de comptes” lié au trajet régulier ce qui nous a bien aidés pour établir les paiements.

 

Un souvenir/une pensée/un mot/un moment vroom à partager avec nos vroomers actuels et à venir ?

Le covoiturage m’a fait entendre la voix d’habitués des transports en commun qui ne râlent pas, mais qui au contraire se prennent en main pour trouver une solution !

 

Partage cet article...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone